De dangereux DIY : péril en la demeure

Enjoy Phoenix souriante, le masque au chocolat sur la figure, la tête légèrement inclinée
Capture d’écran de la vidéo d’EnjoyPhoenix « [DIY n°8] : 4 Masques visage maison », 14 octobre 2015

Son visage radieux recouvert d’un masque beauté a fait le tour du web en quelques heures. Pour la deuxième fois cette année, la très médiatique EnjoyPhoenix, Marie Lopez de son vrai nom, est au coeur de la polémique suite à la publication de l’une de ses vidéos. Début septembre, la jeune youtubeuse mode, beauté et DIY s’était déjà attirée les foudres de ses détracteurs peu de temps après le lancement de sa nouvelle chaîne EnjoyCooking, en partageant une recette de brownies incendiaires. Elle avait en effet conseillé d’enfourner les fameux brownies à 300 degrés, suite à une confusion entre les degrés celsius et les degrés fahrenheit. Le 14 octobre dernier, le scandale à peine apaisé, elle a partagé une recette DIY de masque maison pour le visage à la cannelle.

Les réactions ne se font pas attendre : certaines jeunes filles ayant appliqué à la lettre ses conseils ont eu une irritation de la peau, la cannelle étant allergène. Une occasion rêvée d’incriminer EnjoyPhoenix, cible déjà fort appréciée des médias, et de l’accuser d’être nocive pour son jeune public (souvent considéré comme fortement influençable et vulnérable du fait de son jeune âge). 20 minutes, Voici, le Huffington Post, Madame Figaro, mais aussi à la télévision Touche pas à mon poste… De nombreux médias se sont alors attaqués à l’affaire, en invoquant à l’envi la « responsabilité » de Marie Lopez. Les internautes ont également réagi avec le hashtag #Enjoymasque et en publiant de nombreuses images de zombies, figurant les spectatrices ayant testé le masque fatal.

Après le selfie meutrier, voici donc la youtubeuse assassine, menaçant de mettre le feu au domicile familial ou de dégrader le visage de ses plus jeunes spectatrices. Un reproche qui en rappelle étrangement d’autres, concernant la mauvaise influence des youtubeuses beauté et mode qui inciteraient les pré-adolescentes à se maquiller ou à adopter un style provocateur. Le genre du Do It Yourself, d’apparence pourtant plus inoffensive car pratiqué dans l’intimité du domicile, n’échappe donc pas aux attaques ; pis, il apporte le désordre au coeur même du foyer.

Mais quand on regarde plus attentivement ces photos qui illustrent les articles dénonçant la supposée inconscience de la youtubeuse, un trouble soudain nous emplit. Comme souvent dans ce type de scandale, la lecture des articles précède, voire remplace le visionnage de l’objet polémique. Ce fut le cas pour moi, et quand je regardai enfin la vidéo, je vis qu’une grande partie des captures d’écran venant témoigner dans la presse en ligne de l’acte scandaleux de Marie Lopez ne la représentaient pas avec le masque délictueux, mais avec un autre masque présenté dans la même vidéo et plus foncé, celui au chocolat.

Recherche google, la moitié des résultats affichés représentent le masque au chocolat
Capture d’écran de la recherche Google images « EnjoyPhoenix cannelle »
Cette capture d’écran a été autant utilisée et relayée que les vraies images du masque à la cannelle. Sous des dehors insignifiants, ce choix des journalistes pose question. Quelles possibilités donnent les captures d’écran du masque au chocolat que ne donnent pas celles du masque à la cannelle ?  Le masque étant appliqué de la même manière dans les deux cas, et le cadrage identique, la réponse au problème réside sans doute dans le large sourire qu’arbore la jeune fille derrière son masque au chocolat, tandis qu’elle présente un visage beaucoup plus neutre lors de l’application du masque à la cannelle.

 

Capture d'écran représentant EnjoyPhoenix s'appliquant un masque à la cannelle
Capture d’écran de la vidéo d’EnjoyPhoenix « [DIY n°8] : 4 Masques visage maison », 14 octobre 2015
L’image qui accompagne certains articles n’est plus une illustration, puisqu’elle ne montre pas le masque dont il est réellement question. Elle complète le propos de l’article, voire le remplace puisque certains lecteurs ne percevront de la polémique que les gros titres juxtaposés à cette photo. Elle oppose la dangerosité des conseils de la youtubeuse à son irresponsabilité ou à son narcissisme supposés, matérialisés par ce large sourire face caméra. Alors que les captures d’écran sur le masque à la cannelle montrent le processus et l’application de la recette, celles permises par le masque au chocolat donnent à voir simultanément le résultat du processus et la satisfaction qu’il produit chez son auteur. Une fois de plus, l’image ne constitue plus une preuve, elle participe de la construction d’un discours, caractérisé ici par une hostilité des médias traditionnels (télévision, presse papier, presse internet) envers les jeunes youtubeuses.

2 réponses sur “De dangereux DIY : péril en la demeure”

  1. Salut Béatrice,
    je ne sais pas si tu connais HowToBasic, c’est un mec (enfin on suppose) qui a une chaine Youtube sur laquelle il publie énormément de vidéo DIY dans un genre assez spécial. En fait il prend complètement le contre-pied du DIY, ses sujets sont absurdes et sa manière d’y répondre encore plus, et même assez violente.
    Je te conseille de commencer par ses premières vidéos afin de comprendre son cheminement et son évolution, notamment son rapport aux oeufs et aux ordinateurs… Derrière la blague je pense que ces vidéos disent quelque chose des vidéos tutorielles et de choses plus larges, il n’hésite pas à détruire plusieurs ordinateurs portables, il parle de Gmail, de FB, de l’épilation, etc.
    https://www.youtube.com/channel/UCR4s1DE9J4DHzZYXMltSMAg

    1. Merci beaucoup pour le lien Hélène ! Je ne connaissais pas ! Je vais vite aller voir ça. Je comptais justement étudier les formes subversives de vidéos DIY, et je manquais d’exemples 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *