Retour sur le colloque YouTubeurs, YouTubeuses

J’ai eu le plaisir de participer les 9 et 10 novembre 2017 au premier colloque dédié à l’étude de la figure des YouTubeurs.ses, organisé par PRIM à l’Université de Tours.

Vous pouvez retrouver (sur YouTube, bien évidemment), l’intégralité des interventions sur la chaîne  de l’équipe organisatrice. La mienne s’intitulait « Grandir avec les tutoriels DIY : La YouTubeuse comme initiatrice au savoir-être féminin » :

Vous pouvez également retrouver ici l’intégralité des + de 1000 tweets postés durant ces deux jours sous le hashtag #colloqueYT.

Bon visionnage !

Le marteau et la patafix

barbara F déco chambre 1
DIY français – Déco chambre, par Barbara F, vidéo du 21 février 2015. Capture d’écran 02/2016

Si les vidéos Do It Yourself sont souvent l’occasion d’un retour en enfance tant pour les YouTubeuses que pour leurs spectatrices, c’est aussi du fait de l’attirail qui y est déployé. Paire de ciseaux rose bonbon, pistolet à colle miniature, scotch multicolore, les fournitures convoquées pour le bricolage du jour semblent tout droit sorties de la trousse flambant neuve d’une écolière, participant ainsi de l’éternel retour sur les bancs de l’école des YouTubeuses DIY.

Continuer la lecture de « Le marteau et la patafix »

YouTubeuses DIY, de l’auto-dérision à l’auto-dénigrement.

 

asia crea - excuse
Asia Crea dans l’introduction de sa vidéo 4 DIY : Customisation et Décoration. Capture d’écran, 30/01/2016.

« C’est la première fois que je fais plusieurs DIY dans une vidéo, du coup j’espère que ça va vous plaire. J’ai eu quelques difficultés à faire le montage donc j’espère que le résultat est potable et que ça va vous plaire. Dites-moi en commentaire ce qu’il faudrait que j’améliore, si le son… Je sais que le son n’est pas assez fort, je ne sais pas pourquoi, je suis vraiment désolée, il faudrait… il faut que je vous trouve vraiment quelque chose pour que vous entendiez mieux, j’en suis consciente, ne vous inquiétez pas. N’hésitez pas à me dire en commentaire si ce genre de vidéos vous plaît. Donc la vidéo dure assez longtemps, donc je vais éviter de trop parler. j’espère qu’elle va vous plaire et que j’aurais bien expliqué, etc« . Dès l’introduction de sa vidéo 4 DIY : Customisation et décoration !, la YouTubeuse Asia Crea se lance dans une série d’excuses pour justifier ce qu’elle conçoit comme des points faibles de la vidéo qui s’apprête à être livrée aux yeux de son public. Celle-ci est ainsi d’emblée marquée du sceau de l’échec, dans un discours où l’hésitation et l’anxiété sont de mise, d’autant plus qu’au cours de cette logorrhée vient soudain se superposer à l’image une inscription rajoutée au montage pour rectifier une prétendue erreur de prononciation.

Continuer la lecture de « YouTubeuses DIY, de l’auto-dérision à l’auto-dénigrement. »

La chambre comme laboratoire du genre

Visages souriants, bras grands ouverts, les youtubeuses DIY nous convient dans leur chambre, ce « jardin clos peuplé de rêves » (1), selon la belle expression de Michel de Certeau. Si certaines ne laissent voir que leurs mains au cours des tutoriels, la majorité d’entre elles se mettent elles-mêmes en scène dans l’introduction de leurs vidéos, permettant à leurs spectatrices régulières de retrouver un décor familier. Sur les murs, les Do It Yourself trônent en évidence, rappelant à la fois la thématique de la vidéo et ce que chaque youtubeuse revendique comme l’expression de sa propre singularité.

Continuer la lecture de « La chambre comme laboratoire du genre »

Du DIY dans le boudoir !

Le carnet « Le boudoir et l’atelier » constituera une réflexion sur les loisirs créatifs à l’heure d’Internet, notamment à travers l’étude des tutoriels vidéos en pleine expansion sur Youtube. Je me concentrerai plus spécifiquement sur les vidéos « DIY » (Do It Yourself) françaises. Ces contenus mis en scène et filmés par des jeunes filles constituent en premier lieu des modes d’emploi pour la réalisation étape par étape de petits objets de décoration, mais s’inscrivent dans une dynamique générale, au côté de vidéos beauté et mode, qui fournit des clés à ses spectatrices pour se construire en tant que jeune fille. Ce carnet permettra ainsi de mettre en évidence les processus de transmission de normes genrées à l’oeuvre dans ces vidéos. Je serai ainsi amenée à m’interroger sur les questions historiques associant la femme et la sphère domestique, ainsi que sur la nature du lien qu’entretiennent les chaînes Youtube avec la presse féminine. Je travaillerai également la question de la représentation et de la mise en scène de soi, particulièrement prégnante à la pré-adolescence et à l’adolescence. Je serai également amenée à partager les résultats de mes enquêtes tant quantitatives que qualitatives visant à éclairer les modalités de la réception de ces vidéos.