Du nouveau dans le Boudoir ! L’actualité du mois de novembre

En novembre, j’ai le plaisir d’intervenir dans deux colloques afin de présenter les résultats de ma recherche portant sur les tutoriels Do It Yourself.

  • YouTubeurs, YouTubeuses, les 9 et 10 novembre, Université François Rabelais, Tours.

J’interviendrai le 10 novembre dans l’après-midi avec une communication sur la transmission des normes genrées intitulée « Grandir avec les tutoriels DIY : la youtubeuse comme initiatrice au savoir-être féminin ».

Retrouvez le programme complet du colloque ici.

  • Sauver les jeunes des réseaux sociaux ?n les 22 et 23 novembre, ESPE Sainte Agne, Toulouse.

J’y proposerai une réflexion autour de la figure de la YouTubeuse et son rôle dans la construction identitaire de l’adolescente : « Grande sœur, modèle, star : la YouTubeuse et les adolescentes, entre influence normative et potentiel émancipateur ».

Le programme par ici  !

Du DIY dans le boudoir !

Le carnet « Le boudoir et l’atelier » constituera une réflexion sur les loisirs créatifs à l’heure d’Internet, notamment à travers l’étude des tutoriels vidéos en pleine expansion sur Youtube. Je me concentrerai plus spécifiquement sur les vidéos « DIY » (Do It Yourself) françaises. Ces contenus mis en scène et filmés par des jeunes filles constituent en premier lieu des modes d’emploi pour la réalisation étape par étape de petits objets de décoration, mais s’inscrivent dans une dynamique générale, au côté de vidéos beauté et mode, qui fournit des clés à ses spectatrices pour se construire en tant que jeune fille. Ce carnet permettra ainsi de mettre en évidence les processus de transmission de normes genrées à l’oeuvre dans ces vidéos. Je serai ainsi amenée à m’interroger sur les questions historiques associant la femme et la sphère domestique, ainsi que sur la nature du lien qu’entretiennent les chaînes Youtube avec la presse féminine. Je travaillerai également la question de la représentation et de la mise en scène de soi, particulièrement prégnante à la pré-adolescence et à l’adolescence. Je serai également amenée à partager les résultats de mes enquêtes tant quantitatives que qualitatives visant à éclairer les modalités de la réception de ces vidéos.