De dangereux DIY : péril en la demeure

Enjoy Phoenix souriante, le masque au chocolat sur la figure, la tête légèrement inclinée
Capture d’écran de la vidéo d’EnjoyPhoenix “[DIY n°8] : 4 Masques visage maison”, 14 octobre 2015

Son visage radieux recouvert d’un masque beauté a fait le tour du web en quelques heures. Pour la deuxième fois cette année, la très médiatique EnjoyPhoenix, Marie Lopez de son vrai nom, est au coeur de la polémique suite à la publication de l’une de ses vidéos. Début septembre, la jeune youtubeuse mode, beauté et DIY s’était déjà attirée les foudres de ses détracteurs peu de temps après le lancement de sa nouvelle chaîne EnjoyCooking, en partageant une recette de brownies incendiaires. Elle avait en effet conseillé d’enfourner les fameux brownies à 300 degrés, suite à une confusion entre les degrés celsius et les degrés fahrenheit. Le 14 octobre dernier, le scandale à peine apaisé, elle a partagé une recette DIY de masque maison pour le visage à la cannelle.

Du DIY dans le boudoir !

Le carnet « Le boudoir et l’atelier » constituera une réflexion sur les loisirs créatifs à l’heure d’Internet, notamment à travers l’étude des tutoriels vidéos en pleine expansion sur Youtube. Je me concentrerai plus spécifiquement sur les vidéos « DIY » (Do It Yourself) françaises. Ces contenus mis en scène et filmés par des jeunes filles constituent en premier lieu des modes d’emploi pour la réalisation étape par étape de petits objets de décoration, mais s’inscrivent dans une dynamique générale, au côté de vidéos beauté et mode, qui fournit des clés à ses spectatrices pour se construire en tant que jeune fille. Ce carnet permettra ainsi de mettre en évidence les processus de transmission de normes genrées à l’oeuvre dans ces vidéos. Je serai ainsi amenée à m’interroger sur les questions historiques associant la femme et la sphère domestique, ainsi que sur la nature du lien qu’entretiennent les chaînes Youtube avec la presse féminine. Je travaillerai également la question de la représentation et de la mise en scène de soi, particulièrement prégnante à la pré-adolescence et à l’adolescence. Je serai également amenée à partager les résultats de mes enquêtes tant quantitatives que qualitatives visant à éclairer les modalités de la réception de ces vidéos.